REPORTAGES PUBLICATIONS CONTACT

LES GARDIENS DES GORGES DE L'ARDECHE
#046
Dès qu'ils trouvent un élément intéressant, les archéologues tamisent le cailloutis et la terre : « Quand on a un doute, on pose l'objet sur la langue, et si ça colle, c'est un os ! » confie Joséphine (au premier plan), étudiante en master d'archéologie à Paris I.

Grospierres, France.
GORGES DE L'ARDECHE
© ZEPPELIN


Tous droits réservés. Aucune image du site ne peut être reproduite sans l'autorisation écrite de Zeppelin.
All rights reserved. Content on this website may not be used without licensing or permission.