REPORTAGES PUBLICATIONS CONTACT

LES DESSOUS D'HOWRAH BRIDGE

#053
Pendant des siècles, la diversité culturelle de l'Inde a favorisé l'usage des substances psychotropes sans faire naître d'inquiétude majeure concernant la toxicomanie. La consommation de ganja, de bhang et de charas est souvent associée aux cérémonies religieuses. Le cannabis est notamment employé par les ascètes, ceux dont la quête n'est plus d'ordre matériel mais transcendantal (yogis, sadhus et fakirs), pour favoriser la méditation.

Mais sous les ponts et dans les bidonvilles, la mafia a diffusé une nouvelle drogue en mélangeant le cannabis avec de l'héroïne brune dans le chillum (l'équivalent d'une pipe) sans que leurs acheteurs en soient informés. Un scénario accablant qui rejoint celui des grandes villes aux quatre coins du monde.

Calcutta, Inde.
22°35'07''N 88°20'49''E
© ZEPPELIN


Tous droits réservés. Aucune image du site ne peut être reproduite sans l'autorisation écrite de Zeppelin.
All rights reserved. Content on this website may not be used without licensing or permission.