REPORTAGES PUBLICATIONS CONTACT
DU SOUFFLE SUR LES FRONTIÈRES
ROME, ITALIE © PATRICIA HAMEL / ZEPPELIN NETWORK

Chaque année, des milliers d'athlètes du monde entier se réunissent aux Eurogames pour s'affranchir des catégories et lutter contre les discriminations. Estampillée LGBTI, cette compétition sportive réussit l'habile pari de réunir plutôt que diviser, de développer un esprit d'ouverture et de fraternité. Elle est ouverte à toutes et tous, sans distinction de genre, d'orientation sexuelle, d'origine, d'âge, de condition physique, ni de niveau sportif. En 2019, cinq volleyeurs marseillais ont participé à la 17ème édition qui se déroulait à Rome. La photographe Patricia Hamel les a suivi.

« Le sport est un monde généralement assez fermé, et ces jeux ont pour objectif d'unir les gens à travers leurs différences, » Adriano.

« Ici, la compétition ne prend pas le dessus. Tout le monde est applaudi, quelles que soient ses capacités, » Stéphane.

« On s'octroie une parenthèse dans le quotidien. Pour certains, c'est l'occasion de trouver un souffle, quand dans la vie on en manque un peu, » Fabrice.

« On aime bien aussi prouver qu'on n'est pas seulement là pour défiler, faire la fête et jouer à la baballe, » Jean-Marc.

« Le sport permet de remettre les choses en place, » Gianni.

« Je suis content de voir que les messages de liberté et de fierté continuent de passer auprès des plus jeunes, » Giampierro.

« La vraie victoire, c'est d'être ensemble, libres de tout ce que nous sommes, » Vladimir.

LA PHOTOGRAPHE PATRICIA HAMEL
Patricia a besoin de raconter ce qu'elle observe. Elle veut témoigner des nuances et de la complexité des phénomènes sociaux qui l'entourent. La photographie offre un décalage dans le temps et dans l'espace, ce qui lui permet de poser les yeux sur ce qui fait l'humanité.