REPORTAGES PUBLICATIONS CONTACT
MASAFER YATTA LA RÉSILIENCE D'UN PEUPLE
MASAFER YATTA, GOUVERNORAT D'HÉBRON, CISJORDANIE, PALESTINE © NICOLAS CORTES / ZEPPELIN NETWORK

À la sortie du village de Carmel, le bus quitte l'asphalte pour passer en zone C. Placée sous le contrôle exclusif de l'armée israélienne, cette zone, qui représente plus de 60 % de la superficie de la Cisjordanie, est devenue un foyer de la colonisation. Mais ici, dans les collines au sud d'Hébron, toutes les routes ne sont pas légales, et celle qui rejoint Masafer Yatta est à peine carrossable. Tout au bout, quelques familles palestiniennes ont pourtant décidé de rester. Harcelées par les contrôles militaires et les invectives des colons, poussées à l'exil par les démolitions récurrentes, elles résistent tant bien que mal. Sans accès aux services les plus élémentaires, cette poignée de Palestiniens fait preuve d'une résilience tenace, une lutte pour ne pas devenir des étrangers sur leurs propres terres. En janvier 2020, le « plan de paix » proposé par les États-Unis a consolidé les ambitions du Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, en reconnaissant les colonies déjà établies. Promise depuis longtemps, l'annexion de cette partie des territoires occupés pourrait bientôt passer du projet à la réalité.

LE PHOTOGRAPHE NICOLAS CORTES
Reporter dans l'âme, Nicolas témoigne de son temps. Des Gilets jaunes aux militants de la cause animale, il est attentif aux grands mouvements sociaux. Outre les urgences humanitaires, dont le tsunami dans le détroit de la Sonde (Indonésie 2018), il suit des luttes plus confidentielles, tels les résidents de Grande-Baie opposés à l'installation d'une base nautique (Guadeloupe 2017), ou encore les Palestiniens irréductibles face à la colonisation israélienne (Cisjordanie 2019).