REPORTAGES PUBLICATIONS CONTACT JOURNAL COLLECTION







SUMAN PAUL
/ ZEPPELIN NETWORK

Diplomé de la fameuse Pathshala (South Asian Institute of Photography), Suman s'est spécialisé dans la photographie sociale et documentaire au Bangladesh. Originaire de Cox's Bazar, il travaille beaucoup autour de Chittagong où il tente d'illustrer le quotidien des pêcheurs et de leurs communautés. Il poursuit par ailleurs un projet de longue haleine sur les personnes atteintes de troubles mentaux.
BANGLADESH ROHINGYAS
L'EXIL DES APATRIDES

Depuis août 2017, un demi-million de Rohingyas fuient leur pays dans de terribles conditions. Victimes d'un véritable nettoyage ethnique en Birmanie, ces musulmans ont quitté leurs villages pour se réfugier au Bangladesh voisin. A pied ou en bateau, ces hommes, ces femmes, ces vieillards et ces nourrissons se retrouvent souvent bloqués à la frontière. Aujourd'hui, ils s'entassent dans des camps de fortune.

BANGLADESH LEGISLATIVES 2014
DES ELECTIONS SOUS TENSION

Le Bangladesh a connu en 2013 les violences les plus meurtrières depuis sa création en 1971. Selon une ONG, elles auraient fait jusqu'à 500 morts depuis le mois de janvier. Ce bilan comprend les victimes des heurts entre les forces de l'ordre et des militants protestant contre les condamnations à mort de dirigeants islamistes pour crimes de guerre commis en 1971.

BANGLADESH BISHWA IJTEMA
LE RASSEMBLEMENT MUSULMAN

Bishwa Ijtema serait le 2e plus grand rassemblement musulman au monde. Chaque année pendant deux semaines, près de six millions de musulmans se retrouvent à Tongi, au Bangladesh. Un rendez-vous formellement apolitique qui, depuis 1946, s'articule autour de grandes prières dont les participants, pour bonne part bangladais, sont bien plus nombreux qu'au Hajj, le pèlerinage de La Mecque.

BANGLADESH INDUSTRIE TEXTILE
EFFONDREMENT DU RANA PLAZA

Le 24 avril 2013, près de 1130 personnes allaient mourir dans l'effondrement d'un immeuble de huit étages abritant des ateliers de confection. C'est le pire accident industriel de l'Histoire au vu du nombre de morts directes. Il relance la polémique sur les conditions de travail des ouvriers du textile - essentiellement des couturières - qui fournissent de nombreuses marques occidentales à bas prix.