REPORTAGES PUBLICATIONS CONTACT EDITION COLLECTION


MOQATTAM ET LE SPECTRE DE LA GRIPPE PORCINE
LE CAIRE, EGYPTE © ZEPPELIN

Mai 2009. L'OMS vient d'annoncer que l'apparition du virus H1N1 au Mexique et aux Etats-Unis constitue une situation d'urgence d'intérêt international. La maladie est rapidement surnommée grippe porcine, même si personne n'a encore été contaminée par le biais des porcs. Qu'à cela ne tienne, les autorités égyptiennes prennent les devants en décidant d'abattre tout le cheptel porcin (250 000 têtes). Une mesure discriminatoire pour les chrétiens coptes qui élèvent et consomment « l'animal impur. » A Moqattam, ils se sont spécialisés dans le ramassage et le traitement des déchets de toute la cité cairote. 30 000 chiffonniers à qui la police est venue enlever le pain de la bouche - un énième harcèlement des Egyptiens musulmans à l'égard de la minorité copte.



LES PHOTOGRAPHES ZEPPELIN

Géographes et photojournalistes, Bruno VALENTIN et Julien PANNETIER ont fondé ZEPPELIN en 2008. Ils travaillent main dans la main pour ramener des reportages comme autant de témoignages. Du golfe du Bengale à l'aiguille du Midi, des moines de la Grande Chartreuse aux officiers de la Marine nationale, ils signent toutes leurs images ZEPPELIN.
VOIR AUSSI LE CAIRE AVANT LA TEMPETE

De la providence hydrographique entre les déserts libyque et arabique naquit la plus grande ville d'Afrique. Enorgueillie de son épaisseur historique, la cité cairote offre une mosaïque de quartiers bouillonnants que l'influence occidentale n'est pas près de désenchanter. L'étalement tentaculaire et spéculatif de la mégapole n'a pu s'affranchir de son coeur historique, le Nil demeurant l'incontournable vitrine de la capitale.