REPORTAGES PUBLICATIONS CONTACT

FAIRY CREEK LA GUÉRILLA DES BOIS
#059
Un photographe du mouvement contestataire à Fairy Creek documente l'impact sur un cours d'eau d'un abattage réalisé sans précaution. De son côté, le chef héréditaire des Kwakiutl, David Mungo Knox, préconise de préserver une zone d'au moins 200 mètres autour des rives de chaque cours d'eau. Ici, l'abattage des arbres risque de provoquer le réchauffement de l'eau, voire d'obstruer son cours. Or ces petites rivières sont importantes pour la faune, notamment pour la reproduction des saumons. Cet animal est un maillon crucial dans la biome de ces territoires et le principal composant de la diète des populations indigènes depuis des millénaires.

Mobilisation contre l'abattage des forêts primaires et pour la reconnaissance des terres indigènes sur l'île de Vancouver, le plus grand mouvement de désobéissance civile pacifique de l'histoire du Canada.

Territoires Pacheedaht et Ditidaht, Fairy Creek,
Colombie-Britannique, Canada.
© NICOLAS MATHYS / ZEPPELIN NETWORK


Tous droits réservés. Aucune image du site ne peut être reproduite sans l'autorisation écrite de Zeppelin.
All rights reserved. Content on this website may not be used without licensing or permission.