REPORTAGES PUBLICATIONS CONTACT
FAIRY CREEK LA GUÉRILLA DES BOIS
ÎLE DE VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE, CANADA © NICOLAS MATHYS / ZEPPELIN NETWORK

Stopper l'exploitation industrielle des forêts primaires canadiennes, c'est le leitmotiv des activistes qui se regroupent dans les montagnes pluvieuses de l'île de Vancouver. Là où des arbres pluriséculaires sont abattus en coupe rase, les militants barrent la route aux bûcherons pendant quelques heures, parfois quelques jours. Une désobéissance civile qui rejoint la lutte des communautés indigènes pour la reconnaissance de leurs terres ancestrales. Derrière les apparences bucoliques d'une nature foisonnante et préservée, une vague contestataire s'élève ainsi à travers le Canada. Elle répond aux conséquences directes du colonialisme qui se perpétue sous couvert économique.

LE PHOTOGRAPHE NICOLAS MATHYS
Aventurier et passionné d'explorations, Mathys, comme il aime qu'on l'appelle, s'intéresse aux milieux montagneux et polaires, et ce, depuis une expédition autonome en Islande. Ces dernières années, la découverte des étendues sauvages canadiennes, où il a été formé comme « guide de plein air », lui a permis de rencontrer les populations autochtones nord-américaines : les Premières Nations. Désormais installé dans le Sud-ouest de la France, il partage son temps entre les Pyrénées, les pays bordant l'Arctique et le reste du monde.