REPORTAGES PUBLICATIONS CONTACT
LE PETIT MOLOSSE VECTEUR DE CORONAVIRUS
LA RÉUNION, FRANCE © THIBAUT VERGOZ / IRD / ZEPPELIN NETWORK

Les chauves-souris sont d'importants vecteurs de virus et de bactéries potentiellement transmissibles à l'Homme et à d'autres animaux. Sur l'île de la Réunion, une équipe de scientifiques de l'Institut de recherche pour le développement (IRD-PIMIT) étudie le Petit Molosse, une minuscule chauve-souris endémique d'à peine 6 grammes qui colonise de nombreuses grottes et falaises, mais qui s'installe également très souvent dans les habitations, les ponts ou les églises. Encore très mal connue, cette espèce – Mormopterus francoismoutoui – forme d'impressionnantes colonies (jusqu'à 100 000 individus) où circulent différents agents infectieux, dont des coronavirus. Pour l'instant, aucun virus transmissible à l'Homme n'a été identifié, mais les recherches continuent pour s'en assurer.

LE PHOTOGRAPHE THIBAUT VERGOZ
Écologue et géographe de formation, Thibaut a travaillé plusieurs années dans le milieu de la recherche scientifique en tant que biologiste de terrain, avant de se consacrer à la photographie. Il considère ce médium comme un moyen de découvrir, de pénétrer et de documenter les univers qui le fascinent - un moyen d'observer au plus près le monde qui l'entoure. Il s'intéresse à des sujets très variés, mais l'isolement, les populations en marge, les extrêmes et les problématiques environnementales restent au coeur de sa réflexion.