REPORTAGES PUBLICATIONS CONTACT

KAYAN UNE CULTURE EN SUSPENS
#061
À l'entrée de Huai Sua Tao, les visiteurs se voient remettre une fiche informative sur les difficiles conditions de vie de ses habitants au statut de réfugiés, les incitant à payer leur entrée 250 baht, soit environ 7 euros. Ce « long neck village », le plus visité de Thaïlande, est pourtant une véritable attraction touristique créée de toute pièces en 1995. C'est bien ce type d'endroit que de nombreuses organisations, dont le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR), ont exhorté les touristes à cesser de visiter. Qualifiés de « parcs à thème ethniques » ou encore de « zoos humains », ils présentent les Kayan au cou prisonnier d'anneaux de cuivre comme des attractions touristiques humaines.

Huai Sua Tao, Thaïlande.
19°15'37''N 97°54'13''E
© GUILLAUME PETERMANN / ZEPPELIN NETWORK


Tous droits réservés. Aucune image du site ne peut être reproduite sans l'autorisation écrite de Zeppelin.
All rights reserved. Content on this website may not be used without licensing or permission.