REPORTAGES PUBLICATIONS CONTACT
COVID-19 : LES DRAGONS À LA RESCOUSSE
AÉROPORT D'ANNECY, FRANCE © TRISTAN REYNAUD / ZEPPELIN NETWORK

Avril 2020. Les bases d'Annecy et de Chamonix, ainsi que le détachement estival de Courchevel, sont les lieux de travail des 5 pilotes et 6 mécaniciens opérateurs de bord (MOB) des hélicoptères de la Sécurité civile. Ils sont opérationnels 7j/7, 24h/24 et sont connus sous l'indicatif « Dragon 74 ». En temps normal, 80 % des missions de Dragon 74 sont du secours en montagne et haute montagne. Mais avec le confinement, l'activité des équipes a chuté. En cette période de l'année, entre vacances et sports d'hiver, la base devrait compter 6 voire 8 interventions quotidiennes par hélicoptère, alors qu'actuellement, elle n'en effectue que 1 à 2. Capable d'intervenir face à l'épidémie de Covid-19, la base s'est donc dotée d'une logistique adéquate, avec une zone propre et une zone sale. Des tenues de protection identiques à celle des soignants équipent désormais les pilotes et mécaniciens opérateurs de bord pour les missions de transferts de patients covid+.

LE PHOTOGRAPHE TRISTAN REYNAUD
Tristan couvre l'actualité française pour l'agence Sipa Press. Politique, société et culture sont les grands thèmes qui l'emmènent sur différents terrains d'investigation : élections présidentielles françaises, frontière hongroise, problématiques migratoires. Il s'oriente aujourd'hui vers des histoires plus longues. Il publie dans les plus grands magazines (Paris Match, Le Monde, Le Point, L'Obs, …).
VOIR AUSSI COVID-19 : 24 HEURES EN RÉA
Mars 2020. Au Centre hospitalier Annecy Genevois, le Service de réanimation du Dr. Albrice LEVRAT reçoit les patients atteints par le Covid-19. Il dispose en temps normal de 18 lits. Il est géré 7j/7, 24h/24 par plus de 100 personnels soignants (38 aides-soignants, 60 infirmiers et 12 médecins). Le personnel est divisé en 2 équipes, une de jour et une de nuit. Début mars, le service a rajouté 44 lits pour recevoir les futurs patients covid+ intubés-ventilés.
VOIR AUSSI CENTRE 15 VS. COVID-19
Mars 2020. Depuis le patient zéro, localisé le 7 février 2020 aux Contamines-Montjoie, le nombre d'appels au SAMU de Haute-Savoie ne cesse d'augmenter. Parmi tous ces appels, un cinquième sont classés « patients avec symptômes du Covid-19 ». Pour eux les moyens sont là, mais le personnel est à bout de force. Dans l'ombre du confinement, ils continuent de décrocher le téléphone pour rassurer et rediriger la population affolée.